« Le rêve et l’entreprise | Accueil | La réussite a-t-elle encore un sens ? »

01 mai 2018

Commentaires

Denis P.

Bonjour François,
Comme d’habitude ton article et tes pistes de réflexion sur ce sujet sont intéressantes. Le sujet est vaste.
Voici quelques-unes de mes interrogations :
Est-ce que notre éducation conditionne l’accès au travail (effort, discipline, santé, respect de notre personnalité, travailler seul ou en équipe, etc…)
Qui travaille dans son domaine de passion, qui travaille avec passion, qui travaille par obligation et pourquoi ?
Est-ce qu’il y a une différence notoire entre le travail rémunéré et le travail bénévole ?
Est-ce qu’il y a un autre moyen que le travail pour exister socialement ?
Le passage à « l’âge de la retraite » apporte-t-il des réponses ?
Pourquoi se maintenir à son poste de travail, ou pourquoi revendiquer plus de libertés de son temps ?

Ps :
Vincent Lauvergne (président de l’académie de Mâcon, membre du lions club, et Coach sur la fin de sa carrière) décédé récemment a participé à un ouvrage intéressant :
« Réconcilier l’économique et l’humain en entreprise » collection EMS coach, éditions ems management et société.

Cordialement,
Denis P.

François P.

Bonjour François,

Une foi n’est pas coutume, mais je réagis à ton discours sur le travail
Crois tu vraiment que le sens de la vie c’est d’être heureux ?
Si c’est la cas (?) => se donner => rendre service => travailler !
(au passage les bénévoles travaillent … )
Bien amicalement

François P.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad