« Organisation interne, comment conjuguer efficacité et efficience ? (1ère partie) | Accueil | L'enquête de satisfaction »

30 novembre 2013

Commentaires

Daniel

François,
Toujours beaucoup de plaisir à lire ces courtes mais cinglantes chroniques. Dans une "radioscopie" avec Jacques Chancel, Brel dissertait sur la position du pilote face à un gros temps. Il concluait que le pilote qui restera à terre, aura lui, toujours raison, de ne pas s'être frotté aux risques....dans notre fichue société actuelle et sa religion du risque zéro, du principe de précaution qui règne en maître sur les protocoles en vigueur.

Bien à toi, Daniel

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad