« Intrumentation ou instrumentalisation, les sœurs ennemies | Accueil | le changement, des capacités aux compétences »

31 janvier 2016

Commentaires

C.D.

Bonjour François

ENTIEREMENT d’accord avec toi.
On a vécu les 2 avec un Réseau de distributeurs dont nous sommes membres. Le précédent directeur qui ne voyait que la relation avec nos fournisseurs conflictuelle et procédurale, qui a eu son heure de gloire à un certain moment puisqu’il gagnait tous les procès, mais qui ne relève « que » du court terme !!!! et je ne parle pas des tensions créées !!!!
Le directeur suivant a mis 3 ans à bâtir ce que tu expliques dans ton propos. C’est-à-dire du partenariat. On se rend compte aujourd’hui que c’est tellement confortable, c’est rassurant, c’est engageant, et motivant. Attention à ne pas tomber, et c’est le danger, dans le monde des bisounours, et qui avec le temps fait devenir le client fidèle partenaire, en client « tout bon tout con », on l’a aussi vécu à cette période, et on en a fait les frais avec des fournisseurs peu scrupuleux. Mais sur le long terme, je partage totalement ton point de vue. Dans ce monde tellement évolutif et tellement incertain, le fait de sécuriser sa relation avec son fournisseur est un atout indéniable.

Merci François et bonne semaine

Bien à toi

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad