« Stratégie ? Vous avez dit stratégie ? | Accueil | Et si nous parlions enfin d’ambition ? »

04 février 2015

Commentaires

Bruno de GoCialum

Bonjour. Ceux qui se posent cette question me semblent des gens d'un monde qui n'est pas celui des vivants mais celui des machines. "Je rêve donc je ne suis pas une machine", pourrait-on dire.

C.K.

Je ne regarde pas les infos et la désinformation des médias dominants.

Et je m'en porte très bien.
Vous devriez faire de même

J.L.

Bonjour Monsieur,

Je ne rêve pas mais j'espère en DIEU
Cordialement

X.B.

Monsieur,
J'ai reçu par hasard votre email y incluant votre site. Je suis dans le segment de la cession de fonds de commerce et la transmission de la petite PME. Je suis ravie de découvrir que des personnes comme vous existe.
Au plaisir de vous croiser. Cdt

F.M.

Merci François. un vrai plaisir de te lire. Et en plus, le thème...!

J.P.B.

Bonjour François, si je peux me permettre...En effet nous avons partagé une semaine de détente à DIVALI, cela fait quelques temps déjà. Et je me souviens d'une discussion venant clôturer la fin d'un diner et celle-ci a laissé son empreinte en moi ce qui occasionne ce court propos. Le thème abordé par l'Apartés n°168 me touche particulièrement car, en en tant que jeune retraité d'une activité d'Agent commercial en électronique industrielle, je viens de finir ma première année de formation comme "accompagnateur en Rêve d'Eveil Energétique". C'est un domaine ouvert et respectueux de l'Autre dans son écoute et son accompagnement. Je continue une nouvelle année de formation avec une visée plus orientée vers l'accompagnement thérapeutique. Voilà rapidement présenté cette approche dans le domaine du Rêve ... Eveillé. Au plaisir d'un prochain échange et / ou rencontre. Jean-Pierre.

A.R.

Merci à vous. Je me passionne à l'instar de mon ami Michel Saloff Coste
pour la futurologie, l'entreprise, l'éducation et la société de demain.
Aussi vos travaux m'intéresseront sans doute.
Cordialement,

C.R.

Bonjour François,
J'ai beaucoup apprécié votre chronique sur "les rêves".
Bonne journée

C.D.

Bonjour François

J'en reste encore rêveur .........
Bien dit
Quelques réflexions à chaud :

Comment faire, pour ne serait ce que se rappeler de ses rêves, sinon de les écrire la nuit ???,

Tes propos sont rassurants quelque part, parce qu'ils nous permettent, si j'ai bien compris, de nous connaître mieux à travers nos rêves, mais ils sont aussi inquiétants, à partir du moment où, on peut les considérer comme prémonitoires, comme tu sembles un peu l'insinuer !!!
Alors comment faire la part des choses ....
Un dernière idée, suite à cette lecture très riche et agréable à relire et réfléchir, il est des rêves réalisés influencés par la journée ou un événement tragique ou joyeux réalisé lors de la journée précédente, ce rêve là n'a rien à voir avec notre subconscient, enfin je le pense, il n'est que la traduction d'une émotion subie quelques instants avant, donc ce rêve là ne doit pas être interprété comme un message de notre inconscient, quoique, quoique .....dirait Devos ?? !!!! On pourrait dire que s'il a retenu cette émotion, et qu'il l'a traduite la nuit, c'est qu'elle a une importance pour le conscient, et que ce foutu inconscient s'empresse de la lui donner !!! c'est ce que tu allais me répondre non ???,

Et tant d'autre choses à dire, .................mais il faut que je me remette au travail ......

allez François, merci pour ce moment passé à te lire, sans retenue, et toujours avec beaucoup de plaisir.
Je vais me relire tout cela ce soir, .....après réflexion, et avant une bonne nuit .........qui soit pleine de rêves.

Merci François

A très bientôt

Bien à toi

Christophe D

Michel Sommer

Le rêve a toujours constitué un sujet inépuisable de réflexion pour l'être humain. Il a toujours chercher à savoir si son ou ses rêves avaient une signification et si oui laquelle.

Pas étonnant, dès lors, que certains esprits, tels S. Freud, C.G. Jung se soient engouffrés dans cette brèche ! Ce qui ne signifie pas évidemment que leur théories et thèses soient valides, ni d'ailleurs validées par l'ensemble de la communauté scientifique ! Il y a de trop nombreuses chapelles qui s'opposent, pour ne pas dire qui se déchirent, pour pouvoir accepter les idées de Freud (notamment) comme l'évangile de l'inconscient.

Cela dit, je doute qu'on puisse rêver sur commande ! Ou l'on oublie son rêve (avec le risque que l'on accuse notre inconscient, justement, de vouloir l'oublier !) C'est le problème des théoriciens qui trop souvent peinent à se remettre en question et veulent absolument mettre la réalité au service de leurs théories !

Il y a quand même, dans les rêves, quelques chose qui m'interpelle : les rêves récurrents. Le même rêve qui se reproduit régulièrement et sans que l'on puisse y trouver un quelconque lien avec la "vraie" vie.

Pour terminer, je pense qu'il faut distinguer les rêves que nous pouvons avoir (devenir chef d'orchestre, ébéniste, etc.) de ceux que nous faisons la nuit.

Et pour nos rêves concernant l'avenir, j'aime toujours citer Guillaume le Taciturne dont la devise était :"Il n'est point nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."

C'est peut-être un peu cela rêver ?

Valérie Teron

Bien sûr que rêver reste plus que jamais indispensable, surtout en ces temps troubles, troublés et troublants !
Et puis, sans rêves, pas de créativité, pas recherche de se surpasser, ni d'innovation.
Or créativité et innovation ne sont-elles pas deux des principaux facteurs de la dynamique du développement, qu'il se manifeste au niveau personnel, social ou dans l'entreprise ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad