« Le droit à l'erreur | Accueil | Dirigeant, de la solitude à l'isolement »

26 mai 2014

Commentaires

Valérie

Le problème de la performance, c'est que, comme l'argent (la trésorerie ou les ressources financières, etc., peu importe comment on voudra le nommer) est devenue une fin et non pas un moyen.
D'où l'escalade vers l'affolement des marchés et de l'économie à l'échelle mondiale et sa déclinaison sur le plan micro-économique des entreprises, qu'elles soient d'ailleurs grandes ou petites.
Par ailleurs, la valeur du Travail n'existe plus en tant que telle mais elle est passée après la "rentabilité", ce qui induit l'effacement de l'humain au profit du profit sonnant et trébuchant. Les décideurs et autres DRH sont eux-même soumis aux diktats de la rentabilité qui président actuellement dans les entreprises. Et certains collaborateurs ne gagnent de plus en plus souvent plus assez d'argent pour se loger décemment ou nourrir normalement leur famille.
S'en suivent les radicalisations de tous ordres qui provoquent de nombreux dés-ordres sociaux et politiques et qui influent sur le moral des employés comme des décideurs.
Comment alors s'étonner des résultats aux dernières élections Européennes, des témoignages de plus en plus nombreux de maltraitance dans le milieu professionnel (et le développement d'organismes tels que la Consultation "Souffrance et Travail"), du blues - voire du suicide - des cadres et dirigeants d'entreprises ?
Il faudrait pouvoir trouver le moyen de revenir à la raison, en considérant la performance comme une envie ET comme une nécessité de développer son entreprise autrement que par sa capacité à brader des produits ou des services pour rester sur le marché.
Aujourd'hui, à l'heure ou nombre d'entrepreneurs vivent "la tête dans le guidon", rester créatif, c'est devenu comme le temps : un luxe compliqué à préserver dans l'optimisme.
Et pourtant, c'est probablement l'une des clés pour gagner en performance et en parts de marché !

pascal Morot-Raquin

La performance n'est-elle pas simplement un ensemble de conditions réunies pour atteindre un objectif ?
Ne serait-il pas temps dans ce pays de poser les vrais conditions, humaines, individuelles et collectives, acceptées et partagées par la plus grande majorité d'entre nous et visant au bonheur et à l'harmonie de chacun ?
Ne serait-il pas temps aussi de définir un ou des objectifs communs, réalistes et porteurs des valeurs humaines propre à notre culture, notre histoire ?
Plutôt que de diviser l' Homme sur des idées, des méthodes, des principes établis, ne vaudrait-il pas mieux le rassembler sur un projet collectif de vie ou chacun, en fonction de ses capacités et possibilités, saurait trouver les conditions propre à son épanouissement ?
Beaucoup de questions où le lien (terme très utilisé en ces temps) entre les composantes de notre société et l'objectif qu'elle s'est fixée semble évident aux yeux de tous mais tellement difficile à créer...
Il est pour moi le vrai challenge du 21ème siècle !

D.P.

cher François,

quelques tous petits mots ....la performance peut participer à la restauration d'une image de soi, possiblement défaillante après une blessure narcissique ou physique; on se "dépasse", on refait ce que l'on ne pensait plus pouvoir faire, on se dit "tiens non seulement je peux faire comme avant, mais encore mieux, cette performance me booste"....elle peut être individuelle ou au sein d'un groupe, d'une équipe, l'autre pouvant d'ailleurs etre l'élément aidant d'une restauration de son image de soi.
mais ce peut etre aussi "aujourd'hui j'ai été performant", c'est à dire que j'ai été à l'essentiel, sans perdre de temps, efficace, cette performance que je m'attribue me réjoui, elle est souvent tributaire de mon moral, de mon environnement et il est bien difficile de la convoquer, elle s'invite à la table de mon quotidien quand bon lui semble, c'est d'ailleurs ce qui en fait apprécier le bout de route que l'on parcours ensemble....
merci pour ces missives toujours très attendues. D.P

Jacques

Bonjour François,

De mon point de vue, la Performance est à entendre comme un investissement caractérisant l’intensité, la direction et la persistance d’une action, indépendamment des capacités du sujet agissant, et sans corrélation avec le résultat.

Cette définition, me semble-t-il donne alors un sens positif à la Performance.

En effet, vue sous cet angle, elle se traduit concrètement par l'attitude qui consiste à orienter son action vers un but, mobiliser son énergie pour atteindre ce but, et ne pas baisser les bras face aux difficultés ou à l'échec.

Au travers d'une performance reconnue, ce n'est donc plus le résultat, mais bien l'effort consenti qui sera loué.

Par cette approche, la Performance s'inscrit donc dans une démarche utile et nécessaire au développement personnel d'un individu (ou à l'amélioration continue d'une organisation) et devient source de valorisation.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad