« L'entreprise familiale (1ère partie) | Accueil | La parole partagée, au service du bien-être et de la réussite »

03 avril 2012

Commentaires

Catherine Bouteille

Je viens de lire rapidement ton dernier sujet. Très interessant. Tu es bien placé pour connaître le sujet. Pourquoi votre père a-t-il liquidé si rapidement son agence ? Moi même je me suis toujours posée la question.
Il ne croyait plus dans son métier ?... J'ai essayé d'en parler surtout avec ton frère puisque toi tu ne souhaitais pas poursuivre un cursus universitaire ou scolaire et je n'ai pas obtenu de réponse satisfaisante. Il y a peut-être des questions à se poser, de façon plus générale. Dans la subordination du fils au père y-a-t-il un chemin à explorer ? Comment cela se passe-t-il en Allemagne ? Est-ce une transmission familiale ou inter-entreprise ? Jean J. a été repris par ses collaborateurs. En France l'ancien patron a l'air d'avoir beaucoup de difficultés à passer la main et à plus forte raison à préparer le passage. Je n'ai pas d'éléments pour évaluer le système et la psychologie allemande. D'autre part, le propriétaire de l'entreprise a souvent besoin de récupérer ses fonds pour sa retraite : c'est le cas des petits commerçants. Il faut étudier aussi les règles fiscales, l'horreur des riches etc...

Bon courage

A.M.

Bonjour Monsieur,

J'ai lu avec intérêt votre lettre dont je vous remercie. Je suis chef d'entreprises industrielles (fondateur de mes sociétés) et j'ai trois enfants majeurs. Je n'ai absolument pas envie (et eux non plus d'ailleurs!) qu'ils reprennent mes entreprises car l'entrepreneuriat est devenue tellement désespérant en France que je souhaite un avenir meilleur pour mes enfants. Dès que vous gagnez trois sous, on vous soupçonne de fraude et de magouille, on vous accuse d'exploitation humaine... Dès que vous avez des difficultés, vous vous retrouverez strictement tout seul (aucun soutien bancaire, vos salariés vous accusent d'avoir mal géré l'entreprise, mal anticipé les marchés...). La mentalité française est devenue totalement insupportable! Mes enfants ont été les témoins de ces moments là et l'on aussi mal vécu que moi!
Je fais actuellement vivre environ 50 familles ouvrières et je gagne moi même environ 2 fois le SMIC (en moyenne sur les 3 dernières années) soit à peine plus que mes ouvriers pour un temps de travail qui dépasse bien sur assez largement les 35 heures! Quel avenir pour les entrepreneurs "moine soldat" qui est le dénominateur commun de nombre de patrons de PME?

Mes trois enfants font de très bonnes études à l'étranger ou en vue d’exercer à l'étranger.

Je regrette bien sur cette réalité car mes grands parents ont payé très durement le fait de se battre pour la Nation France et le "passage de témoin" n'est plus assuré sur la génération à venir.

Nos gouvernants n'ont pas su maintenir le rang de notre Nation et nous en payons le prix fort... et cela ne fait que commencer malheureusement.

Très cordiales salutations.


Katia CASTEIL

Il est en effet nécessaire de tout reprendre à la base, et de faire en sorte que les mots qui expriment la réussite dans d'autres pays, ne symbolisent pas la honte dans le notre :
EXEMPLES
- Capitaliser
- Transmettre ses biens
- Patron
- Bénéfices,
- Fructifier
- .../...

Nous souhaitons le meilleur pour nos enfants, c'est à dire leur faire prendre un minimum de risques pour un maximum sérénité et de valorisation de leurs actions : tout l'inverse du patron Français, aujourd'hui.

Toutefois, j'ai l'impression qu'avec les lois simplifiant la création de TPE, plus d'anciens collaborateurs se lancent, vivent les joies et les difficultés de la fonction d'entrepreneur et diffusent en plus grands nombres une meilleure image du "preneur de risques".

B.P.

Salut François,

Bon papier, je suis toutefois surpris que tu ne parles pas de la transmission aux salariés sous la forme SCOP ou SCIC par exemple. En Loire Atlantique la Fédération des SCOP œuvre beaucoup en ce sens qui en a au moins un qui est la mutualisation ou plus généralement le maintien de l’outil de travail. C’est œuvrer pour le territoire et faire preuve de citoyenneté. Cela a de la gueule !

B.P.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad