« Comment rendre vos réunions plus participatives | Accueil | L'éthique des affaires, utopie ou nécessité ? »

10 octobre 2010

Commentaires

L.M.P.

Bonjour François,

C’est exactement ça.

C’est pour cela qu’il me semble important qu’il soit donné à nos enfants l’opportunité de vivre – en dehors du groupe naturel que constitue la famille ou l’école – en équipes, dans des pratiques de différentes nature, comme par exemple le scoutisme ou le rugby, afin qu’ils soient en mesure de mettre le meilleur d’eux-mêmes au service – et au profit – de l’équipe. Et que le chef (le bon chef !) puisse les porter à développer ce qu’il y a de meilleur en eux.

Si le service national est actuellement suspendu, plusieurs dizaines de milliers de jeunes hommes et femmes de notre société choisissent malgré tout de servir volontairement plusieurs semaines par an dans les unités de réserve opérationnelle, ce qui leur donne également une bonne occasion de développer un bon esprit d’équipe.

C’est certainement dans la vie (= la composition, la formation, l’entraînement, la mise en œuvre de missions complexes et délicates) du commando militaire (6 à 8 hommes) que les valeurs qui composent l’esprit d’équipe sont exacerbées avec non seulement la notion de succès impératif, mais également celle de sa propre survie qui passe inévitablement par la survie du groupe, d’où nécessité d’une entraide et d’une solidarité sans faille et de tous les instants.

Curieusement on retrouvera plus rarement l’existence d’un bon esprit d’équipe en entreprise, qu’elle soit du privé ou du public, où c’est bien trop souvent le royaume du petit chef (le mauvais chef), on est alors en plein délit (ou délire) d’abus d’autorité, de gabegie, d’incurie, de jalousie, d’individualisme, et j’en passe…Ce qui induit inévitablement : échec (des missions, et personnel) erreurs, fautes, retards etc. voire, à l’extrême, sabotage du fonctionnement du service ou du déroulement d’une mission !

Amitiés,

L.M.P.

M.N.

Bonjour François,
Un court moment pour apporter mes commentaires …
Avant la fusion de PE, j’appartenais à l’Assedic et à l’équipe de Direction ASSEDIC suite à ma nomination en tant qu’adjointe en avril 2008, cependant je n’avais pas l’esprit d’équipe (je le dis aujourd’hui avec le recul que j’ai et mon vécu depuis cette date) pour diverses raisons, surtout personnelles et liées à ma propre histoire ; j’avais beaucoup de mal à asseoir ma légitimité de manager (il y a encore du boulot mais je progresse …)
En décembre 2009, PE naît, l’assedic disparait ; je n’avais pas encore pris « l’ampleur » de ma nouvelle fonction que je me retrouve à la tête d’une « nouvelle équipe » composée de nouvelles personnes, qui plus esst, issues d’origine professionnelle et de cultures différentes et sans aucune connaissance du métier de l’autre.
Je ne reviens pas sur les difficultés que vous connaissez je préfère vous dire qu’aujourd’hui je me sens Manager et reconnue en tant que tel au sein de mon Equipe; oui nous sommes une équipe car nous allons tous dans le même sens grâce à un système de valeurs partagées, qu’il est bon de rappeler cependant lorsque je sens des dérives (rien n’est acquis…)
J’essaie de donner du sens à tout ce que je dis et je comprends aujourd’hui la différence entre faire partie d’un groupe ou d’une équipe avec un même esprit.
Je me sens mieux aujourd’hui au sein de mon équipe mixte, placement-indemnisation, qu’au sein de mon ancienne équipe « indemnisation ».
Par contre je n’ai pas le même ressenti au sein de l’eld où je pense que chacun ne partage pas les mêmes valeurs.
Pour conclure, j’ai l’impression d’avoir grandit (intérieurement… physiquement ça se verrait !) et pris de la hauteur grâce à cette équipe que j’ai le plaisir de manager aujourd’hui (il y a longtemps que je n’avais pas utilisé le mot « plaisir » au travail !) même si cette fin d’année et 2011 s’annoncent difficiles.
Merci d’avoir susciter cette réflexion
cordialement

M.N.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad