« Culture d'entreprise ou entreprise cultivée ? | Accueil | L'entretien d'aide non directif »

09 juin 2010

Commentaires

L.M.P.

Bonjour François,

Sujet passionnant que celui de la description de poste.

J’ai pas mal donné sur cette question, et ton papier résume bien la situation, que je serais à mon tour tenté de résumer par : en général, « c’est le b…azar ».

Je reviendrai juste sur deux ou trois anecdotes vécues chez ce leader français des confitures et autres produits de fruits (« A…A…, c’est fort de fruits !) :

- Quand j’ai rejoint l’entreprise en 1997, ayant du mal à comprendre qui faisait quoi, j’ai demandé à ce que me soit communiqué l’organigramme de l’entreprise. Personne n’a compris de quoi je parlais, en matière de RH, il y avait « une secrétaire qui s’occupe de la paye ». Ayant voulu aller plus loin dans la démarche de clarifier ma compréhension des fonctions des uns et des autres, on m’a fait comprendre qu’il valait mieux calmer mes ardeurs, en me disant : « un organigramme, chez nous, il n’y en aura jamais ». Ce qui était effectivement le cas quand j’ai quitté l’entreprise en 2005. (le groupe employait 2.800 personnes dans 15 pays)

- Le critère de recrutement pouvait être déconcertant. Je me souviens du cas d’un jeune commercial embauché un lundi matin après que le patron soit allé voir le match de rugby des juniors le dimanche. Le commentaire a été : il faut le prendre, celui-là, il est sympa, il s’occupe de l’équipe des jeunes du rugby. Va donc lui faire une description de poste adaptée à son profil…

- Et enfin : une ligne ne tournait pas ce matin-là. Le patron s’est inquiété de savoir pourquoi. On avait remis la veille une description de poste toute fraîche au conducteur de ligne, dans l’entreprise depuis longtemps. Son 1er geste le matin consistait depuis 25 ans à se rendre à l’armoire des étiquettes prendre le lot d’étiquettes concerné, le positionner dans le magasin de la ligne de production, et mettre en route. Or la description de poste indiquait qu’il devait commencer par positionner le lot d’étiquettes dans le magasin de la ligne, mais ne disait pas qu’il devait préalablement aller à l’armoire chercher le lot en question…

J’en ai des dizaines comme ça, pas seulement de cette entreprise, chez LVMH il y a sur ce sujet des pépites, et il doit en y avoir, tout simplement, partout.

Bonne journée à toi

Cordialement.

L.M.P.

MCL

Bonsoir François,

Cet Aparté est le bienvenu : nous redéfinissons actuellement nos différentes fonctions dans mon entreprise !
Connaître précisément le rôle de chacun sans pour cela être "borné".

M.C.L.

RB

François,

Tu ne peux pas savoir a quel point ton sujet est encore d’actualité, pour moi. Surtout dans les entreprises (comme la mienne) ou les mutations organisationnelles sont quasi permanentes. Un nouvel arrivant, un nouveau poste, ou pire une nouvelle fonction et c’est toute la chaine hiérarchique et fonctionnelle qui doit être remise au point.

Un travail épuisant car nécessitant des explications avec chacun, … toujours recommencé, jamais terminé.

Et pourtant il est impératif de le faire aussi imparfait et éphémère, que soit, par nature, le résultat.

Amitiés.

R.B.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad