« Performance et handicaps (2) | Accueil | L'organisation en questions ou la morale de l'histoire »

26 mars 2008

Commentaires

Laurence Paris

Bonjour,

La conduite du changement est une constante au sein du Courrier, entreprise dans laquelle j'ai du exercer cette démarche pendant plusieurs années...

Un facteur d'importance n'est malheureusement pas évoqué dans votre aparté, celui du temps...

Face à l'ouverture à la concurrence, j'ai du mener diverses réorganisations successives suite à des adaptations stratégiques au sein de mon entreprise.

Les trois phases que vous évoquez à juste titre (du rejet à l'appropriation) nécessitent le temps de l'acceptation...dont le manager ne dispose pas toujours en suffisance.
Au vu de mon expérience, c'est la plus grande difficulté dans ce type de projet, et là où se situe le risque...

Une des solutions: déployer une grande capacité de conviction et mettre en avant les aspects positifs humains du changement.

Autre élement sur lequel j'ai travaillé dans une démarche de management participatif, impliquer quelques personnes dites "alliées" au sein de son entreprise, à une reflexion participative.(groupes de travail)

Et bien évidemment,valoriser les propos des "alliés".
Ce sont eux qui aideront le manager à convaincre la population des "indécis" à adhérer au projet.

Outre une communication efficace et une certaine transparence (gage de respect mutuel et de confiance) je vous rejoins quant aux qualités essentielles d'écoute du manager, sans lesquelles toute conduite de changement est vouée à l'échec.
Rajoutons à ces capacités l'empathie, facteur supplémentaire de réussite.

Si ces capacités se travaillent, se développent, elles ne s'acquierent pas.

La contribution d'un coach est un plus, permet de formaliser et de verbaliser des ressentis aux contours quelquefois très flous, c'est de l'ordre du développement personnel transposé au monde de l'entreprise, cependant les capacités et qualités humaines intrinsèques restent la clé de voûte de toute réussite managériale.

En conclusion, nous sommes managers dans l'âme ou ne le sommes pas.

A partir de là, nous pouvons aussi nous interroger sur la réussite dans ce domaine des femmes managers, dotées de manière générale de ces capacités que vous évoquez...
J'ai pu observer à maintes reprises que les changements, conduits par des femmes, aboutissaient plus rapidement et plus aisément...

Voilà un autre sujet que je vous laisse le soin de développer...

Cordialement

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad